Un sentiment particulier pour le DA Racing
Créé le dimanche 10 décembre 2017 15:31

La deuxième étape du Trophée Andros à l’Alpe d’Huez n’a pas été de tout repos pour le DA Racing. Après un podium, Jean-Baptiste Dubourg a vécu une Course 2 très difficile. Pour son retour sur la glace, Nicolas Prost a montré toutes ses facultés d’adaptation. En Elite, Christophe Jouet décroche deux victoires malgré une grosse sortie de piste samedi soir et Emmanuel Moinel repart de l’Alpe d’Huez avec de précieux points en poche.


Elite Pro

Vainqueur à Val-Thorens dimanche dernier, Jean-Baptiste Dubourg arrivait à l'Alpe d'Huez avec le statut de favori. Néanmoins, le pilote du DA Racing devait composer avec le lest de 60 kilos réservé au vainqueur de la course précédente. Une voiture idéalement réglée, une stratégie efficace et un pilotage parfait permettaient à « JB » Dubourg de prendre la deuxième place des qualifications avant de remporter la Super Pole avec un chrono impressionnant. Troisième de la finale, tout en optimisant ses pneus pour la Course 2, le pilote de la Captur #1 signe son troisième podium consécutif cet hiver. Samedi, le pilote du DA Racing allait connaître une journée noire. Victime d’une bougie défaillante, « JB » allait tout tenter dans la dernière qualification. Mais, la Captur #1 était très endommagée après la violente sortie de piste de Christophe Jouet quelques minutes plus tôt. Les mécaniciens réalisaient un travail de folie pour remettre la voiture en état, sans malheureusement pouvoir peaufiner les derniers réglages. « JB » peut prendre le départ, mais la Captur manque cruellement de performance. Douzième après les qualifications, Jean-Baptiste perdait de gros points au classement provisoire du Trophée Andros. Il profitait de la Finale Elite Pro pour valider différents set-up en vue des prochaines échéances hivernales.
« Il faut être pragmatique, nous avons réalisé une très belle première journée dans la continuité de ce que nous avons réalisé à Val-Thorens début décembre, avec de la performance, de bonnes stratégies et une équipe très soudée, souligne Jean-Baptiste Dubourg. Samedi, la Course 2 s’est transformée en un véritable cauchemar avec un problème moteur en Q1 inhérent au staff technique puis, lors la deuxième manche, la voiture était très endommagée. Je n’ai pas de regrets à avoir, car je n’ai pas pu me battre dans les meilleures conditions samedi soir. En finale, je suis dans le même 1/10e que le vainqueur de la journée, mais je préfère me nourrir de vraies performances. Je suis solidaire de mon équipe et j’ai bien l’intention de rebondir dès le week-end prochains en Andorre. »

De retour au volant d'une Silhouette Glace après cinq ans d’absence, Nicolas Prost a rapidement trouvé ses repères au volant d'une voiture quatre roues motrices et directrices. Qualifié pour la « petite » finale Elite Pro, le pilote Renault E.Dams en Formula E prenait la deuxième place de cette confrontation en peloton avant de terminer la première journée de course dans le Top 10. Samedi soir, « Nico » se rapprochait du Top 5 lors de la Q1 sur une piste particulièrement délicate. Dixième avant les confrontations en peloton, Nicolas mettait un point d'honneur à remporter la Finale Elite Pro, une performance de bon augure pour son prochain rendez-vous sur la glace à Serre-Chevalier en janvier prochain.
« J’appréhendais vraiment ce retour sur le Trophée Andros avec une Silhouette Glace, c’est un pilotage totalement différent de ce que l’on peut faire le reste de l’année, confie Nicolas Prost. J’étais très surpris de ma première « qualif » avec un bon rythme au volant de la Captur#11. Le niveau est très relevé sur le Trophée Andros avec de vrais spécialistes. Il y a encore beaucoup de choses à apprendre, mais je suis dans un environnement où je peux vite progresser pour aller chercher de bonnes performances. Tout a changé en cinq ans ! L’exploitation des pneus est totalement différente et cela se ressent dans le pilotage qui n’est plus le même, il est nécessaire de « réapprendre » quelques détails. Pour gagner sur le Trophée Andros, l’expérience est inévitable. »


Elite

Rassuré sur sa pointe de vitesse après sa victoire à Val-Thorens, Christophe Jouet confirmait vite son potentiel avec un troisième temps dans la Q1 vendredi soir. Le pilote Elite du DA Racing augmentait le rythme dans l'ultime « qualif » pour prendre la tête de sa catégorie. En finale, le pilote du DA Racing gérait parfaitement les attaques de ses rivaux pour franchir la ligne d'arrivée en vainqueur avant de monter sur la plus haute marche du podium pour la deuxième fois de la saison. Lesté de 60 kilos pour la Course 2, Christophe sortait la grosse attaque pour remporter la Q1. Las, dans le premier tour de l'ultime « qualif », le pilote du DA Racing partait à la faute et tapait violemment le mur de neige, les dégâts sont importants. Après un travail exceptionnel des mécaniciens, Christophe prenait le départ de la Super Finale Elite. Il profitait de l'erreur du leader pour s'imposer et décrocher sa troisième victoire cet hiver. Le pilote du Captur #1 en profitait pour revenir à la deuxième place provisoire de sa catégorie.
« Avec trois victoires en quatre courses, le contrat est rempli en terme de performance brute, remarque Christophe Jouet. En revanche, j’ai commis une faute lors de la Q2 samedi soir qui coûte très cher à l’équipe et à Jean-Baptiste qui doit déjà utiliser un joker, une petite faute pour de grosses conséquences… à ne pas reproduire »

Emmanuel Moinel s'élançait sur un bon rythme dans la Q1 avant de commettre une erreur qui allait lui coûter de précieuses secondes. Parti le couteau entre les dents dans l'ultime qualification, le pilote de la Captur #11 signait un Top 5 prometteur. Une performance qui lui permet de prendre la sixième place avant le départ de la finale. A l'issue d'une course intense et animée, le pilote du DA Racing marque les points de la septième place. Samedi, sur une piste délicate avec l’arrivée du goudron, il se classait la neuvième place des qualifications. En pole position de la Finale Elite, « Manu » prenait un excellent envol pour préserver sa première place jusqu’au passage sous le drapeau à damiers. Un Top 10 final qui permettait au pilote de la Captur #11 de rester au contact du groupe de tête au classement du Trophée Andros Elite.
« Ce n’est pas le résultat que j’attendais, précise Emmanuel Moinel. La logique veut que l’on progresse course après course. C’est une piste assez difficile avec de nombreuses variations de grip. Je n’étais pas « calé » pendant les manches qualificatives. Néanmoins, j’ai pu mettre en applications les conseils de Sébastien Breuil et de Marcel Tarrès ce qui m’a permis de remporter la Finale Elite samedi soir. »


Trophée Andros 2018
Elite Pro : 1. Rivière 229, - 2. Jean-Baptiste Dubourg, 217 - 3. Lagorce, 213...
Elite : 1. Benezet, 225 - 2. Christophe Jouet, 215 - 3. Gervoson, 205... 8. Emmanuel Moinel, 184...

TELEVISON
Retrouvez le Trophée Andos à l'Alpe d'Huez sur le site internet de La chaîne l'Équipe dans le menu replay.

INFORMATIONS
Retrouvez le DA Racing sur Facebook et Twitter // Live timing sur www.tropheeandros.com


Calendrier et résultats du DA Racing sur le Trophée Andros 2018

_2-3 décembre 2017 : Val-Thorens
Course 1 Elite Pro : JB 3e - Andréa 5e // Elite Christophe 1er Emmanuel 2e
Course 2 Elite Pro : JB 1er - Andréa 5e // Elite Christophe 8e Emmanuel 9e
_8-9 décembre 2017 : Alpe d’Huez
Course 1 Elite Pro : JB 3e - Nicolas 10e // Elite Christophe 1er Emmanuel 7e
Course 2 Elite Pro : JB 12e - Nicolas 9e // Elite Christophe 1er Emmanuel 9e
_15-16 décembre 2017 : Andorre
_12-13 janvier 2018 : Isola 2000
_20-21 janvier 2018 : Hautes-Alpes/Région PACA/Serre-Chevalier
_26-27 janvier 2018 : Lans-en-Vercors
_3 février 2018 : Super Besse

Photos ©PAB/DAR


Galerie

Vidéo

chargement ...